2 ou 3 ouvrages intéressants

 
 

Entre une atmosphère idyllique, les LES, et les équations des modèles de paramétrisation en flux de masse, avec un peu de curiosité chacun de nous doit pouvoir y puiser les éléments qui enrichiront la représentation qu’il se fait de notre terrain de jeu. On y trouve même de bonnes surprises :

– Les cons, au lieu d’aller dépenser leur fric au fin fond du Colorado, ils z’auraient demandé …

Ma culture scientifique est limitée, comme je n’ai plus beaucoup de cheveux sur le haut du crâne, il faut en déduire que j’ai dû pas mal me le gratter. Pour préserver les vôtres dans la mesure du possible, je suis dispo pour en débattre.

 

 

 

Une page d’encyclopedie-environnement.org présentant les principes de base de la modélisation numérique, une première lecture incontournable.

les pdf de l’article et des articles en lien sont sauvegardés ici :

Introduction à la prévision météorologique

L’atmosphère et l’enveloppe gazeuse de la terre

Assimilation des données météorologiques

Les modèles de prévision météorologiques

 

Pour prendre un peu de hauteur et survoler nos cums, il y est question du climat d’un point de vue global, vu sous l’angle des questions d’actualité, un bouquin de vulgarisation (au sens noble, si toutefois il existe encore un tel sens à ce terme) publié par le CNRS entièrement consultable en ligne. Je cite ici cet ouvrage car le chapitre consacré à la modélisation est intéressant comme première approche pour dégrossir la question.

Il faut saluer ces publications en Open Edition, à contre-courant de la “marchandisation” du savoir et de la culture, les consulter et les partager c’est générer un trafic qui conforte cette démarche. Notez que je peux proposer autre chose que des trucs incompréhensibles, pourris d’équations.

Avant avril 2015 AROME avait une résolution horizontale de 2,5 km. L’objectif de cette thèse était de définir ce que les modèles devaient obtenir à des résolutions de l’ordre de quelques centaines de mètre, entre 200 m et 2 km. Sa lecture nous permet de dresser l’état de l’art en 2012, en matière de couche limite.

 

 

Le titre est clair, une présentation synthétique des différentes stratégies de modélisation. Pour convaincre les plus mordus d’entre nous d’y consacrer un peu d’attention, le seul conseil à donner est d’ouvrir son sommaire.

L’objectif de Fleur Couvreux est d’y démontrer son implication et son autorité sur la question. Pour nous c’est une mine.

 

 

Cours de 2015. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la turbulence, sans jamais oser le demander